L’arrogance de l’Europe se paie en vies humaines©

Anti-terrorisme : l’Arrogance de l’Europe coûte trop de vies humaines

La semaine dernière, j’ai assisté à la conférence de l’Institut international du Contre-Terrorisme qui marque une étape dans les travaux du Centre Interdisciplinaire d’Herzliya, en Israël (le « IDC Herzliya »).

Les orateurs et les participants comprenaient des militaires, des diplomates et des experts de toutes les régions du monde. Tous ont fait écho à un même leitmotiv : Ne sous-estimez pas l’Etat Islamique (Daesh) ni ses probables remplaçants.

(Pour divulguer complètement les choses, en supplément de mon travail à Honestreporting, je suis aussi membre associé de la faculté et conférencier à l’IDC. Le représentant d’Honestreporting-France, Walter Ben Artzi, est étudiant à l’IDC, tout comme sa collaboratrice Veronika Becvarova, qui a contribué à cet article).

L’Etat Islamique n’est pas « une équipe de baseball de seconde zone »(“JV Team”)

L’ancien président américain Barak Obama a, une fois, fait référence aux groupes terroristes de Syrie et d’Irak (y compris en parlant de l’Etat Islamique) comme de “l’équipe JV,” (une équipe de seconde zone) une métaphore sportive indiquant qu’il ne sentait en aucun cas qu’ils puissent représenter une menace quelconque. Les Présidents américains, dont Obama et Trump , ainsi que divers experts ont fait référence à Daesh, comme étant sérieusement engagé sur la voie de la défaite, en soulignant, en particulier, sa perte évidente de territoire.

La plupart des experts de la conférence de l’IDC ont marqué leur désaccord.

 

Lire la suite sur JForum