L’armée turque déclare des affrontements avec les militants kurdes dans le sud-est

ISTANBUL- L’armée turque a échangé des tirs avec les rebelles kurdes dans le sud de la Turquie, ce mercredi. C’est une violation rare d’un cessez-le-feu vieux depuis plus de deux ans et qui faisait partie d’un processus de paix entre les militants et Ankara. L’affrontement a eu lieu quatre jours après l’emprisonnement  d’un dirigent d’un Parti des travailleurs du Kurdistan Abdullah Ocalan (PKK).. Il est le chef de file de l’insurrection depuis plus de 30 ans .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *