L’Arabie-Saoudite s’inquiète de l’accord iranien

Abdul Aziz al-Sagr le directeur d’un centre de recherche saoudien a déclaré, à la suite de la signature de l’accord sur le nucléaire iranien, que le royaume « ne restera pas les bras croisés » si l’Iran se dote de l’arme nucléaire. La signature hier soir de « l’accord cadre » est mal perçu par le régime Saoudien, dont les forces s’opposent à la montée du pouvoir chiite dans la région et plus particulièrement au Yemen. Peu enclin à croire l’Iran capable de respecter cet accord, Ryad voit d’un œil critique tout traité avec le régime des mollahs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *