L’Arabie Saoudite admet pour la première fois ses relations avec Israël

Depuis 2014 l’état hébreu et l’Arabie Saoudite se sont rencontrés à 4 reprises. Engagés dans une campagne diplomatique clandestine, les deux pays ont admis avoir de nombreux intérêts communs, notamment au sujet de l’hégémonie iranienne dans la région. Ces relations ne signifient pas que tous les désaccords historiques entre les deux pays ont été résolus, a admis un officiel saoudien tout en déclarant espérer une normalisation des relations dans un avenir proche. «Nous avons découvert que nous avons les mêmes problèmes, les mêmes défis et parfois les mêmes réponses à ces défis» à dévoilé Dor Gold, le prochain directeur général des Affaires étrangères israélien avec son homologue saoudien Anwar Eshki Majed, ancien ambassadeur aux Etats-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *