Lapid : « Nous ne souhaitons pas de nouvelles élections mais… »

A l’ouverture de la réunion de son Parti « Yesh Atid »à la Knesset, le ministre des Finances Yaïr Lapid a estimé que sa formation ne souhaitait pas la tenue d’élections anticipées. « La situation nécessite une continuité politique » a-t-il dit avant de laisser planer le doute : « mais si nos lignes rouges sont franchies, si l’on nous force à augmenter les impôts et les taxes, nous ne resterons pas dans ce gouvernement ».  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *