Le président de Yesh Atid fulmine contre les juifs expulsés du Goush Katif

L’ancien ministre des Finances Yair Lapid a fustigé mardi ce qu’il appelle un « traitement de faveur » des villages juifs de Judée-Samarie, citant une législation de dernière minute adoptée par la Commission des Finances lundi, le dernier jour de la 19e Knesset, à présent dissoute. Le Premier ministre Benyamin Netanyahou  » a réalisé une vente pour les affaires de l’Etat », a déclaré Lapid, se référant à l’approbation d’une nouvelle communauté permanente pour les anciens juifs du Goush Katif, des millions de shekels ont été débloqués pour les établissements existants et la construction d’un nouveau quartier à Jérusalem.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *