L’antisémite Roger Waters se met les Polonais à dos

La ville de Cracovie en Pologne a déclaré mercredi Roger Waters, co-fondateur du groupe de rock Pink Floyd, « persona non grata« . Ses prises de position sur la guerre en Ukraine sont jugées trop complaisantes.

Roger Waters sait choisir ses amis. On le sait, il est à l’avant-garde du boycott contre Israël. Il dialogue cependant régulièrement sur les chaines islamistes à travers le monde.

C’est loin d’être la première fois que Waters prononce des propos controversés. Pendant des années, ses critiques à l’égard d’Israël ont franchi la ligne très fine de l’antisémitisme. Cette fois encore, dans sa lettre ouverte à Zelensky, l’un des rares dirigeants mondiaux qui se trouve être juif, des phrases comme « tapi, malveillant, dans l’ombre » ne font pas beaucoup pour aider les revendications contre l’accusation d’antisémitisme.

« Nous ne voulons pas à Cracovie de personnes qui prennent position pour la Russie dans l’information sur la guerre. Waters soutient ou répète la propagande de Poutine« , selon un message diffusé sur Twitter par le vice-président du conseil municipal de la ville Michal Drewnicki.

Il a ajouté que le conseil a été unanime à déclarer le musicien « persona non grata« . Cette décision n’est toutefois pas contraignante juridiquement.

Dans une lettre ouverte début septembre, le musicien britannique avait écrit que l’Occident devrait arrêter de fournir des armes à l’Ukraine. Il avait accusé le président ukrainien Volodymyr Zelensky d’avoir toléré un « nationalisme extrême« . Puis il l’avait enjoint à mettre un terme à « cette guerre meurtrière« .

L’épouse du Premier ministre ukrainien Olena Zelenska a répliqué sur Twitter, en s’adressant à Waters :

Vous feriez mieux de demander au président de la fédération de Russie de faire la paix. Non pas à l’Ukraine.

Olena Zelenska

Roger Waters est et restera à jamais un antisémite invétéré. Mais il faut avouer que cette fois c’est le top du top : punir la Pologne, pas plus philosémite que ça, parce qu’elle accueille des réfugiés ukrainiens dont le président est juif, c’est fort, très fort. Du jamais vu.

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

4 pensées sur “L’antisémite Roger Waters se met les Polonais à dos

  • 2 octobre 2022 à 18 h 09 min
    Permalink

    apres la mort viens le jugement de DIEU

    Répondre
  • 2 octobre 2022 à 11 h 05 min
    Permalink

    Roger waters:une merde au bord du chemin… continuons notre route et laissons le être balayé de par les intempéries aa venir.

    Répondre
  • 2 octobre 2022 à 10 h 41 min
    Permalink

    Le Président Ukrainien et converti donc n’est pas juif

    Répondre
  • 2 octobre 2022 à 7 h 16 min
    Permalink

    Roger Water closed ferai mieux de tirer la chasse sur ses opinions Merdiques.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *