L’anti-terrorisme français, débordé, fait appel à la CIA

Submergée par les données informatiques liées au terrorisme, la DGSI vient de signer un contrat déléguant leur traitement à une société américaine, créée par la CIA. Une décision nécessaire dans un souci d’efficacité mais qui donne des informations secrètes aux services de renseignements américains et pose une question de souveraineté nationale, révèle Paris Match.

Fin novembre, après plusieurs mois de négociations, le service policier de renseignement français a signé un contrat avec la firme américaine Palantir. Cette société, basée en Californie, va désormais analyser le Big Data en matière de terrorisme pour le compte de la DGSI. Concrètement, la très puissante technologie de Palantir et ses experts, qui ont formé des agents français à leurs outils, vont extraire, recouper et décrypter les précieuses données informatiques permettant d’identifier et de remonter des réseaux terroristes.

Une pensée sur “L’anti-terrorisme français, débordé, fait appel à la CIA

  • Avatar
    12 décembre 2016 à 11 h 59 min
    Permalink

    Si le contrat avec les renseignements américains pose une question de souveraineté nationale à la France, rappelons nous que de toute manière la France a perdu toute souveraineté nationale depuis qu’elle dépend de Bruxelles, et en est devenue un pion. Plus de souveraineté nationale car la France est d’abord et avant tout européenne avant d’être française. Donc le problème n’existe pas et par conséquent… bienvenue à la coopération américaine !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *