L’ancien quartier de la gare routière de Tel-Aviv va faire peau neuve

Construite dans les années 40, au cœur de la ville, elle ne sera bientôt qu’un souvenir. La municipalité va mettre prochainement aux enchères les 40 hectares du site très convoité, qui était devenu un cauchemar pour les riverains. Prostitution, quartier général des trafiquants en tous genres et refuge pour les sans-abris et migrants clandestins qui dorment parfois à même le sol dans des conditions dramatiques. Pour ceux qui n’ont pas pu, ou voulu quitter les lieux, l’affaire va sans doute se révéler très juteuse. Le pire endroit de la ville est en train de devenir le « bon coup » immobilier du moment, pour les investisseurs.

Le comité local de Tel-Aviv a entériné la décision le mois dernier et a recommandé au Comité de district de déposer un plan de construction du complexe « Chomrone » (les rues Begin, Shomrone, Hagalil, Chvil Aco), qui comprend le vieux quartier de l’ancienne gare des bus.

Le programme, couvrant environ 78 hectares, inclue les anciens quais de la gare routière centrale, une des dernières plus grandes réserves foncières disponibles restant à Tel-Aviv, qui est en partie détenue par la municipalité et principalement par des investisseurs privés.

Le plan qui a été approuvé par le comité local  adopte les principes du nouveau plan cadre qui régit le périmètre de Tel Aviv-Jaffa. Le futur complexe est destiné à offrir des emplois, à développer des commerces et proposer des logements, y compris des bâtiments publics et des espaces publics ouverts. 280 000 m2 au total, réparti en 40% d’habitations et 60% de commerces et entreprises.

Un point d’honneur sera mis sur l’importance des jardins et espaces publiques préservant non seulement les styles d’architecture mais aussi développant la flore. En logement 1000 unités seront construites dont 20% d’appartement de petites tailles, 20% de logements de grande superficie et 60% d’appartements d’une superficie moyenne de 80 m2. Un centre communautaire est aussi prévu.

En un mot, l’endroit le plus insalubre de Tel-Aviv ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *