Lancement de la première école de l’innovation arabe israélienne

L’école de l’innovation arabe israélienne a ouvert cette semaine à Kfar Qasem, à quelques kilomètres au nord-est de Tel Aviv. Elle disposera d’un incubateur à start-up. Le secteur arabe est sous-représenté depuis longtemps dans les industries de haute technologie israéliennes. « Quand on parle de haute technologie parmi les Israéliens arabes le problème ne concerne pas le manque de talent, mais le manque d’exposition aux tendances actuelles », a déclaré Hans Shakur, qui gère des projets d’engagement communautaire pour Tsofen, une organisation judéo-arabe qui promeut l’intégration des Israéliens arabes dans l’industrie high-tech. Le projet est soutenu par un fond d’investissement américain et par la prestigieuse université MIT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *