L’analyse sanguine israélienne qui dépiste les tumeurs en 30 secondes

Des chercheurs du Technion-Israel Institute of Technology ont mis au point une nouvelle méthode d’analyse rapide et peu coûteuse d’échantillons sanguins. Sa première application sera la détection précoce des tumeurs cancéreuses.

La technologie innovante, décrite dans Nature Communications , a été développée par le professeur Tomer Shlomi et les doctorants Shoval Lagziel et Boris Sarvin sur la base d’une combinaison unique de spectrométrie de masse et de méthodes de calcul.

Un spectromètre de masse détermine les concentrations de molécules dans les échantillons biologiques. Habituellement, cela nécessite un processus préliminaire, long et coûteux appelé chromatographie, qui sépare les matériaux de l’échantillon en fonction des propriétés chimiques.

Le groupe de recherche a mis au point une méthode qui saute l’étape de chromatographie sans nuire de manière significative à la qualité de l’analyse par spectrométrie de masse.

30 secondes plus tard…

Le test est terminé en seulement 30 secondes, raccourcissant ainsi le processus d’environ 98% et réduisant son coût d’un taux similaire.

Selon le professeur Tomer Shlomi, la nouveauté réside dans une méthode de calcul développée par le groupe de recherche. Cette méthode identifie les configurations de travail optimales dans le spectromètre de masse, ce qui permet une analyse à haute sensibilité pour des types spécifiques d’échantillons biologiques.

L’analyse informatique corrige également les informations brutes mesurées et quantifie avec précision les concentrations de milliers de molécules dans les échantillons de sang.

Le professeur Tomer Shlomi est membre du corps professoral des facultés d’informatique et de biologie et membre du Lorry I. Lokey Center for Life Sciences and Engineering. La recherche a été financée par une subvention ERC et par l’Israel Science Foundation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *