L’amitié des évangéliques à Israël ? Un peu de recul please…

L’un de mes amis m’a demandé mon avis sur la question des évangéliques « amis » d’Israël. Il avait surtout envie que je déclenche des hostilités pour livrer une opinion moins consensuelle que d’habitude sur ce sujet où certains font le « baise-pied » à ces gens venus d’Amérique.

Que vois-t’on au niveau global?  Depuis quelques années, des mouvements évangéliques américains très structurés, ont subitement décidé de verser à Israël, par divers canaux, des sommes considérables pour soutenir l’Etat juif . Des tas de brochures dans toutes  les langues expliquent que nous approchons de la venue du Messie qui est, selon leurs dires, le Messie juif . A ce moment la terre sera libérée. C’est à peu près l’idée.
Et tout le monde semble très content que des gens si marqués religieusement chez les chrétiens nous témoignent subitement de tant d’amour. Dépensent tant d’argent pour nous. Comme toujours on est tellement  heureux que les non-juifs nous aiment qu’on n’est plus capable de prendre  du recul.

Quelques rappels nécessaires

Personnellement, je suis très mécontent. Pour plusieurs raisons. Tout d’abord, sur ce type de question il est nécessaire d’avoir un minimum de connaissance des rapports juifs et chrétiens dans les 80 dernières années:
-Rappeler d’abord la position de l’Eglise catholique pendant la guerre, le pape Pie XII en tête. S’ il ne faut pas oublier des actions individuelles d’hommes d’Eglise pendant la Shoah, malheureusement, la majorité des autorités religieuses en France, en Pologne et ailleurs, a été terrible. Un très grand nombre de jeunes enfants ont été christianisés ; et il a fallu l’affaire Finally soulevée par le Grand Rabbin Kaplan pour faire remonter ce scandale général.
-Rappeler aussi les chefs de l’Eglise qui ont très longtemps couverts, protégé, les pires crapules antisémites dont le célèbre Paul Touvier  planqué des mois entiers chez les curés.

Et le Carmel …

-Ne jamais oublier non plus ce qui fut l’une des pires insultes post-mortem à nos frères assassinés entre 1942 et 1944/45: le Carmel d’Auschwitz.
Ce viol des sépultures de poussière par l’installation par des Carmélites ,pendant des années, d’une immense croix trônant en plein centre du camp , symbolique de la souffrance des juifs. Des années sans pouvoir ôter ce symbole indécent en ce lieu , grâce à l’intervention discrète du Pape Jean Paul II , qui pourtant avait sauvé des juifs pendant la guerre.
Il faut comprendre dans ce cas qu’il y a une forme d’ambivalence : sur le plan humain, le pape s’est manifestement comporté comme un vrai homme de Dieu, en sauvant des juifs au péril de sa vie. Mais il y a pour lui une obligation supérieure aux autres: l’Eglise et sa priorité Historique,
continuer de convertir à tout prix, jusqu’à user de cette conversion post-mortem. Regardez l’Histoire de l’Afrique ou de l’Inde. Ces hommes et femmes d’Eglise qui vivent dans ces contrées dangereuses et insalubre. Sœur Emmanuelle et les autres, ici ou là, faisant souvent des actions généreuses, mais pour un but ultime : convertir les indigènes.

Convertir un juif c’est décrocher la timbale

Mais pour tous, convertir un juif c’est décrocher la timbale, le fameux Graal. Karol Wotyla, malgré son cœur ,  était comme les autres. Pour lui aussi, convertir les millions de juifs sur cette maudite de Pologne permettrait de pouvoir dire qu’enfin le peuple juif a laissé sa place au « Verus Israel », le Vrai Israël, les chrétiens.
L’approche des évangéliques aujourd’hui mériterait un minimum de décodage similaire à ce que j’ai essayé de faire plus haut. Il faut lire entre les lignes. Car lorsqu’ils parlent du Messie d’Israël, certains sont assez naïf pour croire qu’il nous parlent de Machiah, donc SURTOUT PAS JESUS.  Mais vous rêvez?  Le Messie des « vrais juifs », donc eux-mêmes, ce n’est que Jésus. Et si les tournures sont ambiguës, reconnaître que ce serait notre vrai Machiah est strictement contraire à leurs croyances les plus profondes.
L’autre point, qui me dérange , c’est ce soutien des plus extrémistes de droite , ces neo-conservateurs, racistes de tous bords, qui  soutiennent cette manne venue des Etats-Unis, et cette alliance contre nature Israël-évangéliques. Cette incohérence métaphysique  cache des choses….Et je les connais, ils n’ont pas changé depuis les croisades, l’inquisition, Worms, les orthodoxes russes ou grecs,et la Shoah …Ils ont voulu notre peau physiquement. Maintenant ils la cherchent très habilement.

On ne doit pas toucher cet argent

Je dois évidemment, pour conclure, en attendant vos commentaires « massacreurs »  rappeler qu’évidemment j’aime mon prochain, juif, chrétien ou musulman, à titre individuel. Je ne ferai pas l’insulte à mes amis, mes vrais amis, de leur dire que « j’ai des amis chrétiens »….Ou bien je dirai « j’ai aussi des amis juifs, et musulmans ». Mais ici il s’agit de dogme . Si les chrétiens d’origine sont capables de s’extraire de ces impérialismes
criminels , méprisants, de la conversion des non-chrétiens à outrance, ils sont mes amis. Sinon, mieux vaut ne pas les avoir dans le dos.
Il y a trente ans j’ai eu la chance d’être très proche du Rav Chaim Yaakov Rottenberg , le Rouv, Zatsal. J’ai déjà raconté mon admiration pour cet homme d’une envergure morale rare qui, alors qu’il vivait dans des conditions pas à la hauteur des celles des rabbins de notre génération, refusait sans discussion de recevoir des allemands les indemnités de guerre.  Sa femme, tout aussi admirable, me confiait que « ce serait bien quand même ». Mais il lui répondait: « ils pensent qu’ils vont acheter avec de l’argent ce que nous avons vécu? » C’est ça le message juif . Moi je suis fier de mon Rav aussi pour ça….
L’argent qu’on nous sert aujourd’hui , malgré même quelques intentions louables en apparence, a nécessairement une arrière-pensée.
 On ne doit pas toucher cet argent. Ça ne se mesure pas en millions de dollars mais en dignité.

José Boublil

José Boublil

Chef d’entreprise dans les nouvelles technologies, ancien associé du cabinet Deloitte, sioniste convaincu.

11 pensées sur “L’amitié des évangéliques à Israël ? Un peu de recul please…

  • 1 octobre 2017 à 9:09
    Permalink

    Article intellectuellement interessant. Après, l’argent va ou?
    Qui le reçoit? Comment est-il utilisé?
    Si les évangélistes n’ont pas le controle sur l’utilisation, alors le probleme ne se pose pas.

    Répondre
    • 1 octobre 2017 à 11:18
      Permalink

      Essayé de réfléchir à votre niveau, tout sera plus clair normalement! si quelqu’un de gentil vous donne 1 000 euros tous les mois…parce qu’il vous aime bien, vous ne lui avez demandé aucune aide… allez vous, vous poser des questions sur son but réel, j’espère que oui? est il juste gentil ou attend t il quelque chose en retour?va t il vous les réclamer un jour, ou vous faire culpabiliser d’avoir profité de sa gentillesse le jour ou vous direz non à ce qu’il vous demandera en échange. L’argent est un moyen d’échange, je te vends, tu me donne et rarement un DON, et que ferait on pas pour de l’argent?? Alors quand quelqu’un vous offre ce bien si précieux, sans que vous lui ayez demandé de l’aide…réfléchissez juste un peu

      Répondre
  • 1 octobre 2017 à 10:05
    Permalink

    Bonjour à vous,
    Je suis chrétien et j’aime Israël, je suis chrétien évangélique et je vois le peuple juif comme étant le tronc dans le plan de D.ieu, des branches sont chrétiennes et je respecte la foi juive que je salue. Je suis européen et je n’aime pas la mentalité des chrétiens américains. Peut-on ne pas tout mélanger?
    Bien à vous

    Répondre
  • 1 octobre 2017 à 10:48
    Permalink

    Les hebreux sont sortis d’egypte avec une immense richesse , celle de leur tortionnaires ! c’est meme D qui leur a ordonné de se servir . apres tout , n’ont ils pas merité un salaire decent pour des années d’esclavage ? la justice prend parfois des chemins detournés. la justice de D encore plus . Moi je dis que ceux qui veulent nous aider , certes avec une arriere pensée évidente, ne font que reparer tous les prejudices subis par notre peuple au fil des generations. Ce qui compte c’est l’utilisation « cachere » de cet argent . si eux ont des arrieres pensees, les notres sont claires et affichées : le retour à Sion et toutes les propheties qui vont avec . Tant qu’ils croient à leur chimeres , cela ne me derange pas ….

    Répondre
  • 1 octobre 2017 à 12:24
    Permalink

    Je suis tout a fait d’accord avec vous et je me suis toujours méfié des évangélistes.
    Je crois que leur « but final » et comme la « solution finale ».
    Les deux veulent ou ont voulu nous voir disparaître.
    Les évangélistes, par la conversion et les autres chrétiens par l’assassinat.
    Le peuple juif disparu serait la preuve que leur « vérité » est vrai, qu’ils sont notre continuité.
    Il n’y a qu’a voir le travail qu’ils font en Israël en se servant de notre tolérance et notre démocratie pour convertir (sans se cacher) des juifs « faibles d’esprit » ou dans des difficultés morales ou financières (et ils réussissent parfois).
    Ils falsifient l’histoire en voulant faire croire que yéshu était Yéochou’a (disciple de Moché) alors que 1340 ans les séparent.
    Comme écrit dans la Torah « Quand Essaw sera en haut, Ya’acov sera en bas »
    Voila 2000 ans qu’ils sont en haut et nous font souffrir.
    Notre tour est venu de « monter » et eux de « descendre ».
    Comme l’a dit le Pape François au président du Congrès juif mondial (WJC), Ronald Lauder en septembre 2014, dans une allusion aux persécutions des chrétiens d’Irak: « Vous avez souffert, à présent c’est notre tour »
    http://fr.timesofisrael.com/francois-aux-juifs-vous-avez-souffert-a-present-cest-notre-tour/
    Les évangélistes le savent et se rallient a nous sachant qu’ils vont descendre très bas a cause de l’islam qui les conquit.

    Répondre
  • 1 octobre 2017 à 1:44
    Permalink

    Une branche des chrétiens protestants évangéliques (les sionistes chrétiens) pensent que le retour d’i marchemo en gloire se fera une fois que tous les juifs se seront rassemblés en Eretz Israel.

    Si le retour d i marchemo en gloire fait parti d’un dogme universellement partagé par tous les chrétiens, qu’ils soient catholiques romains, protestants ou orthodoxes, les protestants évangéliques dont nous parlons sont minoritaires dans leur croyance d’une nécessite d ‘aider au rassemblement des juifs en Eretz pour qu I marchemo revienne .

    Les représentants des grandes Eglises officielles (catholique romaine, protestante luthérienne et orthodoxe) ont publié le 22 AOÛT 2011 un texte commun condamnant la doctrine des sionistes chrétiens. Pour le coup, ces dignitaires ont eu le front de présenter un texte mensonger prenant par ailleurs fait et cause pour la « cause palestinienne ». Je ne sais si les Autorités israéliennes ont protesté en leur temps auprès de l’Etat du Vatican suite à la signature de ce texte par un évêque catholique de haut rang (Michel Sabbah ,Patriarche latin de Jérusalem) directement responsable de ses propos et actes devant le Pape. Voici ce texte que je vous fourni dans son intégralité à titre de document d information :

    Déclaration de Jérusalem sur le sionisme chrétien
    par Sa Béatitude le patriarche Michel Sabbah*, Mgr. Swerios Malki Mourad*, Mgr. Riah Abu El-Assal*, Mgr. Munib Younan*

    « Bénis soient les bâtisseurs de paix ils seront appelés les enfants de Dieu » Mathieu (5:9)
    Le sionisme chrétien est un mouvement politique théologique moderne qui adopte les positions idéologiques les plus extrêmes du sionisme, nuisant ainsi à l’établissement d’une paix juste entre la Palestine et Israël. Le programme chrétien sioniste fournit une vue mondiale où l’Évangile est identifié avec l’idéologie de l’empire, du colonialisme et du militarisme. Dans sa forme extrême, il met l’accent sur des évènements apocalyptiques conduisant à la fin de l’histoire plutôt qu’au vécu actuel de l’amour du Christ et de la justice.
    Nous rejetons catégoriquement les doctrines chrétiennes sionistes comme des enseignements faux qui corrompent le message biblique de paix, de justice et de réconciliation.
    De plus, nous rejetons l’alliance contemporaine des dirigeants chrétiens sionistes et d’organisations qui ont des éléments dans le gouvernements d’Israël et des États-Unis qui imposent actuellement leurs projets de frontières établies de manière préventives et unilatérales et de domination de la Palestine. Ceci conduit inévitablement à des cycles de violence sans fin qui sapent la sécurité des peuples du Moyen-Orient et du reste du monde.
    Nous rejetons les enseignements du sionisme chrétien qui facilite et soutient ces politiques comme elles prônent l’exclusivité raciale et la guerre perpétuelle plutôt que l’évangile de l’amour universel, de la rédemption et de la réconciliation enseignée par Jésus-Christ. Plutôt que de condamner le monde au destin d’Armageddon, nous appelons chacun à se libérer de ces idéologies du militarisme, de l’occupation. Au lieu de cela, qu’ils poursuivent le salut des nations !
    Nous appelons tous les chrétiens de toutes les Églises sur chaque continent à prier pour les peuples palestinien et israélien, tous deux souffrant comme victimes de l’occupation et du militarisme. Ces actions discriminantes transforment la Palestine en ghettos paupérisés entourés de colonies exclusivement israéliennes. L’établissement des colonies illégales et la construction du mur de séparation sur des terres palestiniennes confisquées réduit la viabilité d’un État palestinien de même que la paix et la sécurité de toute la région.
    Nous appelons toutes les Églises qui restent silencieuses, à rompre leur silence et parler de réconciliation avec justice en Terre sainte.
    Par conséquent, nous nous engageons à suivre les principes suivants comme voie alternative :
    Nous affirmons que toutes les personnes ont été crées à l’image de Dieu. Elles doivent à leur tour honorer la dignité de chaque être humain et respecter ses droits inaliénables.
    Nous affirmons que les Israéliens et les Palestiniens peuvent vivre ensemble en paix, justice, et sécurité.
    Nous affirmons que les Palestiniens sont un seul peuple, à la fois musulman et chrétien. Nous rejetons toutes les tentatives pour subvertir et fragmenter leur unité.
    Nous appelons tous les personnes à rejeter les vues étroites du sionisme chrétien et d’autres idéologies qui privilégient un peuple aux dépends des autres.
    Nous nous engageons dans la résistance non-violente comme le moyen le plus efficace de mettre fin à l’occupation illégale pour obtenir une paix juste et durable.
    Nous mettons en garde dans l’urgence sur le fait que le sionisme chrétien et ses alliances justifient la colonisation, l’apartheid et la construction d’un empire.
    Dieu demande que justice soit faite. Aucune paix durable, sécurité ou réconciliation n’est possible sans une base de justice. Les demandes pour la justice ne vont pas disparaître. Le combat pour la justice doit être poursuivi de manière diligente, et avec persistance, mais de façon non-violente.
    « Homme, on t’a dit ce qui est bien, ce que le Seigneur demande de toi : rien que de pratiquer la justice, d’aimer la bonté et de marcher humblement avec ton Dieu « Michée 6:8
    C’est là que nous puisons notre position. Nous réclamons la justice. Nous ne pouvons rien faire d’autre. La justice seule garantit la paix qui conduira à la réconciliation avec une vie de sécurité et de prospérité pour tous les peuples de notre terre. En se tenant au côté de la justice, nous nous ouvrons au travail de paix – et travailler pour la paix fait de nous des enfants de Dieu.

    Sa Béatitude le patriarche Michel Sabbah
    Patriarche latin de Jérusalem

    Mgr. Swerios Malki Mourad
    Archevêque du patriarcat orthodoxe syrien de Jérusalem

    Mgr. Riah Abu El-Assal
    Évêque de l’Église épiscopale de Jérusalem et du Moyen-Orient

    Mgr. Munib Younan
    Évêque de l’Église évangélique luthérienne en Jordanie et en Terre sainte

    Répondre
  • 1 octobre 2017 à 2:36
    Permalink

    C est lie avec le mont du temple et pourquoi Netanyahu instille la confrontation savez vous il etait marie avec une Chretien…

    Répondre
  • 2 octobre 2017 à 12:20
    Permalink

    Ah Si les évangélistes étaient des hommes de gauche , Je n’ose imaginer les louanges dont vous les abreuveriez,mais ils sont de Droite et même d’extrême-droite puisque vous aurez remarqué qu’aux yeux de la Gauche bien pensante ,Il n’y a plus de Droite mais il n’existe qu’une extrême droite ou des fascistes .eh bien moi je suis ravi que des chrétiens qui ne peuvent être Que de Droite puisUe la Gauche déteste Israël, Nous aime et fasse don de sommes considérables. Ça nous change de la gauche BDS .

    Répondre
    • 2 octobre 2017 à 10:17
      Permalink

      La gauche bien pensante utilisent parfois l’adjectif fasciste comme si il ne renvoyait qu’à une seule réalité fatalement du coté obscure de la force. Peut être serait-il bon de temps en temps de leur rappeler qu ‘à l heure où la TRES DEMOCRATIQUE Suisse fermait ses frontières aux juifs allemands (CF le film sur le juste Grüninger , garde frontière en Suisse qui montre très bien la situation telle qu’elle était) , le DICTATEUR FASCISTE Franco ouvrait toute grande les frontières de l’Espagne aux juifs fuyant la France du Dictateur Pétain (je m’étonne d’ailleurs toujours qu’on ne dise pratiquement jamais de lui qu il fut dictateur, l’affublant toujours de son titre de maréchal ….). Il y a certainement parmi nous des juifs et des enfants de juifs qui doivent leur vie au DICTATEUR FRANCO ET AU FASCISME ESPAGNOL . Il est même possible que des membres de BDS ou d’autres organisations d ‘extreme gauche juives doivent leur vie et celle de leurs parents à ce ….. DICTATEUR.

      Répondre
  • 2 octobre 2017 à 12:31
    Permalink

    Au risque de vous surprendre je suis à droite. Très à droite. Et je me méfie
    des volontés de nous payer pour préparer non conversions.
    Il y a des tas de gens pauvres en Israel qui se convertissent grace à tous les cadeaux, et chaleur humaine qu’ils reçoivent…Il ne faut pas être naïf.
    On a au moins un point d’accord: je déteste les BDS, Betselem, et autres ..

    Répondre
  • 3 octobre 2017 à 11:02
    Permalink

    Bravo Mr Boublil pour votre article je suis entièrement d’accord.
    A la Paracha Balak… les Bné Israël ont été séduits par les belles paroles de Bilaâm… la suite nous la connaissons… 24000 sont tombés. A cela le Rav concluait: il vaut mieux une klala (malédiction) d’un juif qu’une brakha (bénédiction) d’un goy! Et un dans l’assistance a dit: pourquoi ? Le Rav lui a répondu: quand en accepte les paroles en accepte aussi les pensées de celui qui les dit. Un juif même s’il maudit un autre juif cela ne reste qu’au niveau de sa bouche, jamais en son coeur !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *