L’Amérique en proie aux violences raciales à Ferguson

La ville de Ferguson, dans le Missouri, a vécu une nuit d’émeutes prévisible sur fond de tensions raciales suite à la décision du jury populaire de ne pas inculper le policier blanc à l’origine du décès d’un jeune noir en août dernier. Selon un bilan dressé mardi matin par le chef de la police du comté de St Louis, une dizaine de bâtiments ont été incendiés. Il a fait état de 150 coups de feu durant cette nuit de vandalisme et d’affrontements entre manifestants et forces de l’ordre qui ont procédé à une soixantaine d’arrestation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *