L’ambassadeur d’Israël à l’ONU fustige l’incitation à la haine palestinienne

Dans le sillage de l’attaque terroriste meurtrière de vendredi en Judée-Samarie, l’Ambassadeur d’Israël à l’ONU Ron Prosor a décoché une lettre sans concession au Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, ainsi qu’au Conseil de sécurité des Nations Unies, demandant que l’ONU abandonne sa «position soi-disant équilibrée, consistant à appeler les deux parties à faire preuve de retenue. Un seul camp est responsable de cette assassinat odieux « , a-t-il ajouté, et c’est le camp palestinien. M. Prosor a expliqué que la terreur palestinienne consistant à assassiner des Israéliens ne faisait pas partie d’un « cycle de la violence », mais que « ces actes de violence sont attisés par l’incitation constante orchestrée par la direction palestinienne. Au lieu de conduire leur peuple vers la paix, ces leaders jettent toute la région dans l’instabilité « . En outre, Ron Prosor a expliqué que « pendant cette période de Ramadan, Israël a pris des mesures pour réduire les tensions, comme la suppression des restrictions afin de permettre aux Palestiniens de célébrer leur fête, et de jouir de la liberté de mouvement maximale pour cela ». Compte tenu du récent bilan déplorable de l’ONU qui fait preuve d’une partialité extrême contre Israël, Ron Prosor a « appelé le Secrétaire général et le Conseil de sécurité à condamner cet acte de terreur sans équivoque » même si les chances de voir cette condamnation dans les faits restent très faibles…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *