L’Alya française : « De la ville des lumières à la Fête des Lumières »

Des dizaines d’émigrants juifs français ont atterri mardi soir en Israël et ont allumé les bougies de Hanoukka pour la première fois dans leur pays, lors d’une cérémonie d’accueil festive organisée par l’Agence juive pour Israël et le ministère de l’Intégration et de l’Alya.

Les émigrants, des tout-petits aux personnes âgées, ont été accueillis par le président de l’exécutif de l’Agence juive pour Israël Nathan Sharansky. La hanoukkia (Menora de Hanoukka) a été allumée par Dan Shalom Ammar, sa femme Audrey, et leurs enfants Lily, Nathan, et Tali, venus de Paris, qui iront vivre dans la ville israélienne de Modiin. Tous les participants ont chanté les chansons traditionnelles de l’allumage des bougies avant de conclure avec l’hymne national israélien, Hatikva.

« Vous êtes venus de la ville des lumières à la Fête des Lumières, » a déclaré Sharansky aux nouveaux olim. « Nous, à l’Agence Juive vous allons vous accompagner tout au long de votre processus d’Alya et nous allons continuer à vous accompagner pour le reste de votre séjour, jusqu’à ce que vous soyez totalement intégrés dans la société israélienne. Bienvenue à la maison. »

Plus de 7.000 Juifs français ont fait leur Aliyah en 2015, une augmentation de 10% par rapport à la période équivalente de l’année dernière. L’Agence juive a noté dans un communiqué que l’année 2014 a battu tous les records précédents d’Alya française avec l’arrivée de quelque 7.200 nouveaux immigrants au cours de l’année.

L’expansion importante des activités de l’Agence Juive en France en réponse à l’intérêt croissant pour l’Alya a été rendu possible grâce aux contributions des Fédérations juives d’Amérique du Nord et du Keren Hayessod, ainsi que grâce l’Ambassade Chrétienne Internationale de Jérusalem et à l’association de l’Amitié judéo-chrétienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *