L’Allemagne veut juger deux SS pour meurtre à Auschwitz

Les survivants de l’Holocauste et les dirigeants juifs argumentent que l’âge des SS, d’anciens gardes nazis, ne devrait pas empêcher leur poursuite : « L’âge n’a pas d’incidence sur leurs crimes passés. »

Deux anciens SS seront présentés au tribunal ce mois-ci pour leur complicité présumée dans l’assassinat de milliers de Juifs à Auschwitz, l’Allemagne accélère les procédures de poursuite des criminels du Troisième Reich.

Reinhold Hanning, 93 ans, fait face à la cour dans une ville de l’ouest de Detmold, accusé de complicité de meurtre pour son rôle d’ancien gardien du camp en Pologne occupée par les nazis. Il sera inculpé d’avoir aidé à l’assassinat d’au moins 170 000 personnes.

Hubert Zafke, 95 ans, devra répondre à au moins 3 681 chefs de complicité de meurtres dans une procédure distincte dans la ville orientale de Neubrandenburg le 29 février. Zafke était infirmier au camp dans une période où 14 trains transportant des prisonniers – comprenant la jeune adolescente Anne Frank sont arrivés à AuschwitzBirkenau pour être tués dans les chambres à gaz.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.