L’Algérie n’entretient officiellement aucune relation diplomatique avec l’Etat d’Israël, qu’elle ne reconnait d’ailleurs même pas en tant que tel. Il est par ailleurs interdit aux ressortissants israéliens toute entrée sur le territoire algérien. Et bien pourtant, par deux fois, l’Algérie a ouvert son espace aérien à un avion israélien.Lire la suite sur jforum.fr