L’Algérie ne veut plus montrer son Président malade

Incident diplomatique suite à la visite de Manuel Valls en Algérie, à cause d’une photographie diffusée par M; Valls où l’on peut voir le Président Bouteflika. Apparaissant très affaibli, la bouche ouverte et le regard hébété sur un cliché pris dans la résidence de Zeralda et mis en ligne dimanche dernier depuis Matignon, cette vision de leur chef d’Etat, assis à côté du Premier ministre français tout sourire, a « scandalisé » les Algériens.

Le Matin d’Algérie s’est interrogé en ces termes : « quel est l’Algérien qui accepterait de voir son Président (…) montré au monde entier dans un état de santé aussi lamentable, aussi affaibli, aussi diminué, aussi pitoyable, que celui dans lequel le monde entier l’a découvert à travers ces images et vidéos qui ne cessent de tourner et de « retourner »? ».

2 pensées sur “L’Algérie ne veut plus montrer son Président malade

  • Avatar
    17 avril 2016 à 22 h 12 min
    Permalink

    Personne ne les a obligés à le garder comme président ! S’ils se prenaient un peu en mains au lieu de se laisser tourner en bourrique par un régime totalitaire ultra-présidentiel depuis cinquante-quatre ans

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *