L’Alabama et le Michigan rejettent l’arrivée de migrants syriens

Après les attaques de Paris, qui impliquaient au moins un terroriste qui est entré comme «réfugié syrien» en France, deux états américains promettent de bloquer la politique «dangereuse» d’Obama.

Deux états américains disent qu’ils vont bloquer ou suspendre un programme de réinstallation des migrants syriens à l’intérieur de leurs frontières, citant des préoccupations majeures de sécurité après la vague d’attentats de vendredi à Paris de l’Etat islamique (ISIS) qui a fait au moins 132 tués.

De manière significative, au moins l’un des terroristes qui ont perpétré les six attaques coordonnées est entré en Europe via la Grèce en se déclarant « réfugié syrien ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *