L’activité immobilière est soutenue en Israël

Le mois de décembre 2014 aura vu une hausse de 16% des transactions immobilières en Israël. Parmi les facteurs à l’origine de ces chiffres, l’annulation de la loi mort-née sur l’exemption de TVA, qui avait freiné nombre d’acheteurs qui anticipaient de meilleures conditions fiscales. 3.500 logements neufs ont été achetés, ce qui représente le chiffre le plus élevé depuis que le Ministère des Finances israélien diffuse ce type de chiffres. Le volume est principalement constitué par les primo-accédants, réduisant d’autant la part des investissements locatifs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *