L’acte de Merah a créé un foyer d’agitation à Toulouse

La sécurité de sa ville inquiète le maire de Toulouse. Et en particulier la menace que représente l’islamisme radical. Selon La Dépêche du Midi, qui a interrogé Jean Luc Moudenc, « dix foyers d’islamistes radicaux » ont été identifiés sur l’agglomération par la police nationale. « Les choix faits par le gouvernement de s’investir en Irak sont de nature à me rassurer et à m’inquiéter : m’inquiéter parce que Toulouse est un foyer de l’islamisme radical ; me rassurer parce que le gouvernement exprime une forte volonté de lutter contre les réseaux fondamentalistes », a déclaré le maire dans le quotidien régional.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *