L’abime entre leaders Israéliens et Palestiniens

Le fossé incommensurable, entre les dirigeants israéliens et palestiniens

Manfred Gerstenfeld s’entretient avec Mosab Hassan Yousef, dit « Le Prince Vert »

« Le Hamas, que je connais bien, est une organisation idéologique et politique qui conçoit l’extrême violence comme un moyen de parvenir à ses fins politiques. Au 21 ème siècle, un individu ou un groupe qui tente de réaliser ses objectifs par des moyens violents ne devrait être légitimé par personne. Selon ma définition, le Hamas est une organisation terroriste.

« J’ai eu tout loisir de constater à quel point le comportement de l’Etat démocratique d’Israël est radicalement différent de celui du Hamas et du Fatah. Le Hamas vit encore au 7ème Siècle, à un point que l’Europe ne peut même pas comprendre. Au fil des années, j’ai réalisé qu’à cause de sa vision religieuse, le Hamas est totalement incapable ne serait-ce que d’envisager faire un jour la paix avec Israël.

Son interprétation de l’Islam requiert qu’il ne puisse y avoir que des cessez-le-feu temporaires qui soient possibles avec les infidèles, jamais la paix. Un tel cessez-le-feu ne peut durer que 15 ans au maximum. Aucune solution politique ne satisfera jamais le Hamas sur le long terme. Cela n’a rien à voir avec des questions de frontières ou de territoires, mais uniquement qui croit en leur dieu et qui n’y croit pas. La cible du Hamas n’est pas uniquement Israël, mais que l’Islam prenne le contrôle de tous les incroyants ». Lire la suite sur jforum.fr