L’abandon de la zone de Quneitra scelle l’accord Poutine-Trump©

Exclusivité DEBKAfile : Les présidents Donald Trump et Vladimir Poutine ont apporté leur soutien à la sécurité d’ Israël lors de leur sommet d’Helsinki le lundi 16 juillet, après que le Premier ministre Binyamin Netanyahu leur a dit retirer ses objections au fait que l’armée syrienne réinstaure sa ligne d’avant-postes dans le le district de Quenitra, y compris en reprenant le contrôle du passage frontalier d‘Ein Zivan-Quneitra. C’est le seul point de transit entre Israël et la Syrie. Nos sources révèlent que Poutine a insisté pour que l’armée syrienne prenne le contrôle de ce passage, de la même manière qu’il a stipulé le transfert à la Syrie du passage de Nassib vers la Jordanie.Lire la suite sur jforum.fr