La victoire d’Abe au Japon, c’est un peu la victoire d’Israël

La coalition au pouvoir du Premier ministre japonais Shinzo Abe, qui est un véritable allié d’Israël,  se dirige vers une grande victoire électorale, mais le faible taux de participation pourrait amenuiser sa demande de mandats pour ses alliés politiques, y compris ses mesures de relance de l’économie.

La plupart des sondages dès la parution des médias ont montré que le Parti libéral-démocrate de M. Abe et son partenaire, le parti Komeito, remportent plus de 317 sièges au parlement contre 475 qu’elle détient, assez pour maintenir sa « super-majorité ». Ce qui est important pour Israël, c’est que Abe va maintenir ses accords de coopération avec l’Etat juif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *