La vice-ministre des Affaires étrangères veut se battre contre les salissures de « Briser le silence »

La vice-ministre des Affaires étrangères, Tzipi Hotovely (Likoud), a répondu vivement aux rapports indiquant que l’organisation de gauche radicale « Briser le silence » tiendra une exposition anti-israélienne en Suisse. « Briser le silence » s’est couverte d’infamie en Israël pour recueillir des faux témoignages de soldats de Tsahal pour les présenter au monde, afin de calomnier l’armée israélienne dans son ensemble et l’accuser de mauvaise conduite.

L’exposition par l’organisation en Suisse est prévue entre le 4 et le 14 juin, et les membres dirigeants du groupe présenteront les faux témoignages, entrainant la calomnie d’Israël sur la scène internationale.

« J’ai demandé aux membres des Affaires étrangères de tenir une réunion d’urgence pour examiner les pistes d’action que nous allons suivre contre les activités de « Briser le silence » en Suisse, a annoncé la vice-ministre.

Hotovely a également donné l’ordre à l’ambassade d’Israël en Suisse « d’examiner immédiatement les recours possibles contre l’exposition. Nous ne pourrons pas poursuivre les affaires comme d’habitude tant qu’une organisation, dont le but est de salir les soldats de Tsahal, agira dans la sphère internationale pour causer de lourds dommages à l’image à l’Etat d’Israël, » a ajouté Hotovely.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *