La United Church of Christ américaine vote massivement pour le boycott de l’Etat juif

La résolution anti-israélienne adoptée par la United Church of Christ a été acquise par 508 voix contre 124 et 38 abstentions, au cours de l’assemblée annuelle des délégués des quelque 5.000 congrégations que compte l’Eglise.

« En tant que disciples du Christ, nous répondons à la violence par la non-violence. C’est dans cet esprit, et avec le souci d’aider le peuple palestinien dans sa lutte non violente pour la liberté, que nous avons adopté la résolution », a déclaré le porte-parole de l’Eglise, le Révérend John Deckenback.

L’initiative a été saluée chaleureusement par une association juive anti-israélienne, Jewish Voice for Peace (« Une voix juive pour la paix ») : « Cette décision courageuse a le mérite de joindre le geste à la parole », a commenté Lev Hirschhorn, l’un de ses animateurs.

« Nous sommes à la veille d’un basculement significatif. Les progressistes se lèvent, et ce n’est qu’une affaire de temps avant qu’Israël rende des comptes sur ses violations des droits humains », a-t-il ajouté.

Spécifiquement, la résolution adoptée mercredi prévoit la vente de tous les actifs détenus par l’Eglise dans des sociétés « profitant à un titre ou un autre de l’occupation », ainsi que le boycott des produits issus des yichouvim juifs de Judée Samarie.

L’Eglise Unifiée du Christ compte un peu plus d’un million de membres. Au XIXème siècle, elle est la première église à ordonner une femme, et au XXème siècle, en 1973 exactement, elle est la première à ordonner un homme ouvertement homosexuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *