La Turquie menace de rompre ses liens diplomatiques avec Israël si les Etats-Unis reconnaissent Jérusalem comme capitale

Selon le président turc Recep Tayyip Erdoğan, la reconnaissance officielle américaine de Jérusalem comme capitale d’Israël est «une ligne rouge pour les musulmans du monde entier». Il a averti aujourd’hui (mardi) que si les Etats-Unis décidaient de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël alors Ankara pourrait rompre ses relations diplomatiques avec Israël. 

.

Israël et la Turquie ont signé l’an dernier un accord de réconciliation mettant fin à une impasse diplomatique de six ans à la suite de l’affaire du Mavi Marmara. En 2010, le Mavi Marmara avait essayé de forcer le blocus israélien sur Gaza. Le navire, qui en dépit de ses allégations, ne transportait pas de matériel humanitaire avait refusé l’ordre de faire demi-tour. Les soldats de Tsahal, montés à bord, ont été attaqués et blessés par des islamistes armés de couteaux et de barres métalliques; ils ont été contraints d’ouvrir le feu pour se défendre, tuant dix personnes. Après des excuses officielles israéliennes en 2013 et le versement de 20 millions $ en compensation aux familles des djihadistes tués à bord du navire, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou avait annoncé en juin 2016 officiellement l’accord de réconciliation entre Israël et la Turquie. Lire la suite sur tel-avivre.com