La Turquie est montrée du doigt par l’Union Européenne

L’Union européenne presse la Turquie de coopérer plus étroitement avec la coalition dans la lutte contre l’Etat islamique et l’exhorte à ne pas saper les sanctions de l’UE sur la Russie. Ces mises en garde sont destinées à donner un nouvel élan à des relations souvent tendues entre l’UE et la Turquie.

Le chef de la politique étrangère de l’UE, Federica Mogherini, et le commissaire Johannes Hahn, ainsi  que le responsable de l’aide humanitaire, Christos Stylianides, se rendront en Turquie lundi et mardi pour une des visites les plus médiatisés de l’UE au cours des dernières années.

« La visite … est une forte indication de l’importance stratégique de la relation UE-Turquie et notre désir est de renforcer l’engagement des deux parties, » a déclaré Mogherini dans un communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *