La Tunisie, maillon faible du monde arabe et du Maghreb?

 

Le point économique de Dov ZERAH (1) . Si l’on s’en tient au seul taux de croissance du PIB, l’économie tunisienne se porterait bien : après 1% de progression en 2016, 2017 s’achève avec une croissance de 1,9%, et le Fonds monétaire international (FMI) prévoit 2,4% pour 2018. Et pourtant, le 13 avril dernier, le FMI a déclaré que l’économie tunisienne est marquée par des «tendances opposées». C’est le moins qu’on puisse dire !Lire la suite sur israelvalley.com