La Torah permet elle de céder la terre aux arabes ?

Le député Moshe Gafni, a provoqué un tollé chez les rabbins, par une déclaration dans laquelle il affirme la Torah est favorable à l’évacuation des Juifs de leurs foyers pour abandonner les terres aux Arabes, si c’est le prix de la paix.  »

Affirmer que la terre contre la paix est une option ne fera que nous affaiblir et mettra en danger les Israélites « , a déclaré Rabbi Cohen.

Le député Moshe Gafni (UTJ) aurait franchi une ligne rouge, aux dires d’un certain nombre de rabbins haredim en Israël et en Diaspora. Ils font valoir qu’en affirmant que, selon la loi juive, « il est permis d’évacuer les implantations », Gafni s’est exprimé sans avoir les compétences nécessaires et bien au-delà que ce que lui permettent ses fonctions en tant que Membre de la Knesset.

Gafni a récemment affirmé qu’il n’y avait pas d’interdiction religieuse à démanteler les communautés juives en Israël et à céder ces terres aux Arabes.

« Il n’est pas nécessaire de tenir compte des implantations [dans les pourparlers de paix]. Les concessions faites en vue d’obtenir la paix ne sont pas de véritables concessions et, selon la loi juive, il est permis d’évacuer les implantations pour rendre ces terres aux Arabes ».

Cette position sur les concessions permises ou non, se base, selon Gafni, sur une responsa du rabbin lituanien-haredi Shach. Pendant la Première Intifada, Rabbi Shach avait d’ailleurs demandé à ses disciples de ne plus se rendre en Judée et Samarie.

 

Lire la suite sur  JForum