La Syrie d’Assad, sanctuaire pour nazis

Avant d’être happée par la guerre civile, la Syrie d’Assad était un sanctuaire pour nazis. Le criminel de guerre nazi Alois Brunner par exemple, qui a la mort de 130.000 juifs sur la conscience est mort dans un cachot à Damas en décembre 2001 à l’âge de 89 ans, selon une enquête publiée mercredi par la revue XXI.

La date et les circonstances de son décès restent entourées de mystère. L’ancien SS d’origine autrichienne, né en 1912, avait été donné pour mort en 1992, notamment par l’historien Serge Klarsfeld. Mais en décembre 2014, le Centre Simon-Wiesenthal de Vienne avait affirmé que l’ex-nazi s’était éteint à Damas en 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *