La Somalie rompt ses liens diplomatiques avec l’Iran sur fond de crise régionale

A son tour, la Somalie affirme qu’elle a rompu ses liens diplomatiques avec l’Iran suite aux tensions actuelles entre la République islamique et l’Arabie saoudite. Une déclaration somalienne du ministère des Affaires étrangères publié jeudi a accusé l’Iran de tenter de déstabiliser le pays de la Corne de l’Afrique. Le ministère affirme qu’il a rappelé son ambassadeur en poste en Iran et a ordonné aux diplomates iraniens de quitter la Somalie dans les 72 heures.

La Somalie rejoint l’Arabie Saoudite, le Soudan, le Bahreïn, le Qatar et Djibouti. D’autres pays ont annoncé qu’ils allaient rompre leurs liens avec l’Iran.

L’Arabie Saoudite a rompu ses relations avec l’Iran dimanche après qu’une foule de manifestants aient attaqué deux de ses postes diplomatiques en Iran. Ces attaques se sont produites en réponse à l’exécution par l’Arabie saoudite d’un dignitaire chiite de premier plan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *