La société de cosmétique Revlon poursuivie par un ancien employé pour antisémitisme

Un des anciens responsables scientifiques de l’entreprise Revlon, grand nom dans le secteur de la cosmétique, poursuit l’entreprise devant les tribunaux de New-York pour antisémitisme. Alan Meyers accuse le PDG Lorenzo Delpani de propos et de discrimination antisémites. M. Delpani aurait déclaré ironiquement lors d’un comité « être étonné de voir si peu de Juifs diriger Revlon, car habituellement les Juifs se serrent les coudes entre eux ». M. Meyer estime que son licenciement est dû à sa religion et à sa nationalité américaine, le PDG considérant les Américains comme « peu intelligents et sales » selon lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *