La situation se tend au Liban à cause des militaires otages de l’Etat Islamique

Certaines familles des otages détenus par l’Etat Islamique ont exprimé leur exaspération face à une situation où ils éprouvent un sentiment d’abandon de la part du gouvernement Libanais. Plusieurs routes menant à Beyrouth ont été bloquées plusieurs heures. Une trentaine de militaires Libanais sont otages des djihadistes qui demandent  le retrait du Hezbollah de Syrie, où il prête main-forte au régime de Assad, et la libération de détenus islamistes des prisons libanaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *