La situation reste tendue à la frontière entre Turquie et Syrie

Des chars turcs ont bombardé jeudi les positions tenues en Syrie par le groupe Etat islamique (EI) d’où sont partis les tirs qui ont tué un peu plus tôt, près de Kilis (sud) un soldat de l’armée turque, a rapporté la chaîne d’information NTV. Cet échange de coups de feu intervient trois jours après l’attentat suicide attribué au mouvement jihadiste qui a visé des militants prokurdes à Suruç (sud), près de la frontière syrienne, qui a fait 32 morts et une centaine de blessés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *