La semaine prochaine, Netanyahou ira, personnellement, vendre en Inde l’armement israelien

Israël est un fournisseur important de l’Inde dans le domaine de la défense avec environ un milliard de dollars (834 millions d’euros) de matériel militaire vendu. En avril, les deux pays avaient signé un accord  d’une valeur de près de 2 milliards de dollars (1,66 milliard d’euros), prévoyant notamment la fourniture sur plusieurs années de missiles sol-air à moyenne portée, de lanceurs de missiles et de technologies de communication. Alors malgré le vote de l’Inde contre la déclaration de Trump, show must go on, le Premier ministre devrait conduire la semaine prochaine une délégation de cent trente hommes d’affaires en Inde pour avancer dans les domaines de l’agriculture, l’énergie et surtout la défense…. Lire la suite sur tel-avivre.com