La saisissante réaction de libanais au passage d’Amin Maalouf sur i24 News

Ce n’est pas tous les jours qu’un écrivain libanais, parmi les plus prestigieux de son pays, accorde un entretien à une chaîne israélienne. En l’occurence c’est Amin Maalouf, franco-libanais et Académicien qui s’est confié à nos confrères d’i24 News. La réaction de Libanais à cet entretien est étonnante…

Le journal l’Orient le Jour a ouvert ses pages aux réactions des lecteurs, tant l’événement surprend au Liban. Malgré la pression exercée comme un chape de plomb par l’Iran quant à tout ce qui touche Israël, une majorité des lecteurs s’est montrée favorable à ce type d’échange entre le Liban et Israël.

Extraits.

L’une des réactions les plus argumentées est celle de Ziad HASSAN: « Boycotter le quidam israélien va-t-il libérer la Palestine ? Parler aux Israéliens fera-t-il reculer les chances de la paix ? Ou faudra-t-il à jamais vivre en guerre, pour assurer à jamais le confort de nos dictatures héréditaires ? Les Palestiniens qui passent leur temps à parler aux Israéliens sont-ils des traîtres à pendre ? Pourquoi interdisons-nous la traduction d’un livre israélien, alors que nos marchés de Beyrouth, de Amman ou du Caire pullulent de produits israéliens ?

Lire un roman israélien doit-il nous conduire à la grande prison promise par nos inquisiteurs, alors que nous y sommes déjà ? Le boycott d’un chanteur rock de la scène musicale de Tel-Aviv a-t-il rendu les Israéliens plus conciliants à l’idée de vivre à quelques kilomètres de l’État islamique ? Croit-on vraiment que les Israéliens meurent d’envie de parler à nos ridicules fonctionnaires de la pensée ? Et si un scientifique israélien inventait un remède contre le cancer, devrait-on aussi boycotter sa découverte ? N’y a-t-il pas des Israéliens qui, au cours des quarante dernières années, ont prouvé à maintes reprises qu’ils sont infiniment plus soucieux des droits des Palestiniens que nos corbeaux de malheur ?

Celui qui mène tambour battant la campagne haineuse contre Amin Maalouf se nomme, ô ironie de l’histoire, Samah (mansuétude), sa mère n’aurait-elle pas mieux fait de l’appeler Torquemada ? »

D’autres avis tiennent un raisonnement plus particulier, comme Mohammad Ahmed SAMAWI qui explique « Avant j’aurais été contre (une telle intervention sur un média israélien). Mais depuis l’invasion iranienne de quatre pays arabes, je trouve cette intervention équivalente, d’un point de vue moral et national, à donner une interview à une chaîne iranienne comme el-Alam ou même al-Manar. Je suis contre le deux poids, deux mesures. »

Enfin, une lectrice, Soraya Naufal, déclare: « Je n’ai aucune idée du contenu de l’intervention d’Amin Maalouf, mais enfin, je pense que l’étroitesse d’esprit n’a jamais servi personne, et il faut savoir quand parler à un Israélien « relève du crime absolu » et quand cela est une preuve d’ouverture.

On jette la pierre à une Miss Liban qui pose à côté de Miss Israël, mais les peuples en ont marre de ces conflits stériles qui n’en finissent plus. On n’est quand même pas en train de signer un accord commercial ou autre avec Israël !

Et si l’on essayait d’être intelligent pour une fois, de voir les choses sous un autre angle et de se dire que c’est un honneur pour nous en fait, qu’en dépit du contexte, une chaîne israélienne ait une si haute idée d’un Libanais, et dans ce cas d’Amin Maalouf, qu’elle le prend comme référence pour une question purement culturelle… »

A noter que la réaction la plus virulente contre Israël émane d’un lecteur de Belgique et non du Liban. Il accuse l’écrivain d’un « acte de collaboration » semblable à celle « avec les Allemands » lors de la seconde guerre mondiale.

Une pensée sur “La saisissante réaction de libanais au passage d’Amin Maalouf sur i24 News

  • Avatar
    17 juin 2016 à 0 h 46 min
    Permalink

    Le belge en question il doit sûrement habiter à molenbeek et s’appeler momo…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *