La ronde des menteurs. Par Ilan Saada

« Tout le monde sait que tout le monde ment. Erdogan sait que ses voyous du Marmara sont venus casser du Juif, Netanyahou sait que le leader turc mériterait de figurer en première ligne de la Justice internationale, Obama sait qu’Erdogan est un gros menteur et que les Israéliens sont absolument innocents, comme les papes et les évêques savaient que les accusations de meurtres rituels contre les Juifs étaient faux, mais chacun fait semblant de rien, accepte les arrogances des Turcs et les servilités des Israéliens, et le peuple avale… peut-être plus pour longtemps.

Cette hypocrisie mondiale permet de garder en vie l’antisémitisme des petites gens qui vont ainsi détourner leur regard des avilissements et des abus consternants de leurs dirigeants qui veulent dénaturer les fondements de la vie : la famille, le bien, la morale, la force et le bon sens populaires, tout ce qui fait que le peuple juif est détesté.

A propos de meurtre rituel, n’est-il pas scandaleux, immonde même, qu’Abbas, le brigand le plus aimé du monde, ait accusé Israël d’empoisonner les puits des palestiniens (sans majuscule, j’en ai assez de jouer les jeux des faux-culs et de mettre une majuscule à une illusion). Pas un chrétien, (ou même un musulman, dans le fond pourquoi pas ?), à part les Juifs ne s’est indigné, ou alors du bout des lèvres, pour protester contre cette diffamation qui mériterait la colère du monde tellement le mensonge est gros et cherche à engendrer le mal absolu comme seuls les chrétiens et les musulmans malfaisants savent le faire.

Mais cette déclaration a suscité la colère de Dieu, du moins veux-je le croire, et là, les musulmans et les chrétiens, qui font semblant de rien ou qui sont complaisants ou qui ricanent ou applaudissent comme ces parlementaires européens qui se sont levés pour acclamer les crachats d’Abbas, vont le payer très cher. Vous les Juifs, les vrais, pas les pleutres ou les complexés, n’en avez-vous pas marre d’être la cible des pires injures ? Ne sentez-vous pas en vous un vent de révolte, ou de répulsion, en entendant qu’un « moins que rien » touche à votre honneur ? Ma question concerne aussi bien Erdodan qu’Abbas qui sont les mêmes faces d’un même visage diabolique.

Vous savez les calculs de Netanyahou ? Du moins les ai-je devinés : il veut un pacte de non-agression avec les Turcs, comme avec l’Egypte et la Jordanie, sachant absolument que la haine reste intacte, et se dit de surcroît que 20 millions de dollars payés en compensation pour l’élimination d’assassins de Juifs sont un bien faible investissement pour les milliards que vont rapporter les échanges commerciaux avec les Turcs. Mais il y a une morale derrière chaque acte, et celle de Netanyahou est une morale de marchand, méprisable, et trop facilement détectable. Pense-t-il que l’argent va nous rendre plus fort ?

Ce qui a fait que les Juifs ont traversé le temps, c’est le Livre, pas les qualités mercantiles de nos coreligionnaires. Arrêtez de penser que l’économie est le pilier du monde. Dieu en créant le monde nous a donné la Thora, pas des sous ou des aptitudes commerciales. C’est sûr qu’il est préférable que cela soit Netanyahou qui gouverne plutôt que les autres mollassons : l’homme est rusé et je crois qu’il aime sincèrement le peuple juif. Mais rien ne l’autorise à vendre notre dignité, encore moins à des musulmans avides et menteurs.

5 pensées sur “La ronde des menteurs. Par Ilan Saada

  • 27 juin 2016 à 5:21
    Permalink

    Turquie plateforme djihadiste , tout transit avec la Turquie

    isis y est présent aussi

    n’oublions pas que des boutiques mettent des panneaux « interdit au Juifs et aux chiens « 

    Répondre
  • 27 juin 2016 à 5:23
    Permalink

    n’OUBLIONS PAS LES SOLDATS DE TSAHAL QUI ONT RISQUés LEUR VIE ET QUE EUX AUSSI DOIVENT ETRE INDEMNISés

    JE NE VOIS PAS POURQUOI IL Y A INDEMNISATION D ISRAEL ENVERS LES TURCS VU QUE CE SONT LES TURCS QUI SONT VENU AGRéSSéS ISRAEL ?

    Répondre
  • 27 juin 2016 à 7:15
    Permalink

    Il i a des pays plus integre en Africa que ce pays

    Répondre
  • 27 juin 2016 à 7:43
    Permalink

    Ma vengeance sur Erdogan: Je partage à tire- larigot le texte humoristique de Jan Böhneman(qu’il n’a pas du tout apprecié, mais alors pas du tout, vu qu’il y est accusé de baiser des chêvres!). Voici le texte en allemand. Si quelqu’un veut le traduire en francais et/ou en Ivrit ce serait formidable:

    Sackdoof, feige und verklemmt,

    ist Erdogan der Präsident.

    Sein Gelöt stinkt schlimm nach Döner,

    selbst ein Schweinepfurz riecht schöner.

    Er ist der Mann der Mädchen schlägt,

    und dabei Gummimasken trägt.

    Am liebsten mag er Ziegen ficken,

    und Minderheiten unterdrücken,

    Kurden treten, Christen hauen,

    und dabei Kinderpornos schauen.

    Und selbst Abends heißt statt schlafen,

    Fellatio mit hundert Schafen.

    Ja, Erdogan ist voll und ganz,

    ein Präsident mit kleinem Schwanz.

    Jeden Türken hört man flöten,

    die dumme Sau hat Schrumpelklöten,

    Von Ankara bis Istanbul,

    weiß jeder, dieser Mann ist schwul,

    Pervers, verlaust und zoophil

    Recep Fritzl Priklopil.

    Sein Kopf so leer, wie seine Eier,

    der Star auf jeder Gangbang-Feier.

    Bis der Schwanz beim pinkeln brennt,

    das ist Recep Erdogan, der türkische Präsident.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *