La réponse de Tsahal aux attaques de loups solitaires palestiniens.

Depuis septembre, lorsque les tensions autour de la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem ont dégénéré en coups de couteau, en fusillades et en voitures béliers, 22 Israéliens ont été tués et plus de 220 blessés. La plupart des assaillants ont été abattus ou soumis en quelques minutes. Selon les évaluations de Tsahal, plus de 95% des attaques ont été perpétrées par des «loups solitaires» palestiniens non affiliés à une organisation militante, mais incités à la violence par les médias sociaux, les médias officiels du Hamas et la propagande de l’Etat islamique.

La réponse de Tsahal a été conçue pour empêcher les attaques, tout en ne fournissant aucun encouragement supplémentaire pour la violence.

Cela a inclu une augmentation significative du nombre de troupes déployées en Judée Samarie, en particulier les régions du Gush Etzion et d’Hébron, qui ont pris le relais de Jérusalem-Est comme points de tension violent. Les forces de sécurité ont augmenté les patrouilles sur la route, fait plusieurs raids et arrestations et introduit de nouveaux contrôles sur les automobilistes palestiniens avant qu’ils ne soient autorisés à utiliser les mêmes routes que les Israéliens. En plus de quatre bataillons qui se sont déplacés en Judée Samarie en octobre, une brigade d’infanterie supplémentaire a été déployée en novembre. Cette brigade se déplace maintenant directement dans les villages palestiniens à la recherches d’armes et de suspects.

Le Commandement central a quant à lui fortifié plusieurs de ses postes de Judée Samarie et envisage la construction de nouvelles routes pour contourner les points chauds comme le carrefour Etzion, le théâtre de plusieurs attaques ces dernières semaines. Israël a également annoncé des plans pour achever la construction de la barrière de sécurité près d’Hébron afin d’empêcher les attaquants d’atteindre les communautés israéliennes voisines telles que Kiryat Gat, qui a connu deux attaques récentes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *