La rencontre discrète de Netanyahou avec le patron de la Nasa

Aller toujours plus haut, plus loin… « Rencontre au sommet » pour une coopération satellitaire américano-israélienne. Jim Bridenstine a choisi Israël comme premier lieu de voyage à l’étranger après sa nomination il y a à peine trois mois au poste de directeur-administrateur de la Nasa.

La rencontre Bridenstine-Netanyahou a eu lieu en fin de semaine dernière dans le bureau du ministre de la Science et de la Technologie Mr Ofir Akunis à Jérusalem. Des entrevues étaient prévues avec d’autres hauts responsables de l’aéronautique israélienne. Besoin de discrétion ? Consignes de Mr Trump au patron de la Nasa ?

On peut noter qu’aucun effet d’annonce, pas le plus petit coup de pub n’a été prévu pour prévenir de l’arrivée du responsable de la Nasa. Son séjour de deux jours n’ayant été divulgué qu’après que Mr Bridenstine ait posé le pied en Eretz !

Mr Bridenstine a rencontré évidemment son homologue Mr Avi Blasberger, directeur de l’Agence spatiale israélienne avec lequel il a signé un « accord commun », relativement court. En effet, une seule page a suffi pour « réaffirmer l’intérêt à renforcer une réelle coopération ». Aucune nouvelle initiative pour les deux agences au-delà d’un accord « pour convoquer un séminaire d’experts techniques » !

Un nouvel astronaute israélien dans l’espace ?

Selon le compte rendu de son voyage révélé le 13 juillet par Megan Powers, secrétaire de presse de la NASA, Jim Bridenstine et Benjamin Netanyahou auraient discuté de l’importance stratégique d’une coopération étroite et continue dans l’espace civil et commercial afin d’ouvrir un maximum de portes pour de fructueuses explorations futures.

Il y est fait référence au fait que la coopération de la NASA avec Israël existe. Soit! Mais à un niveau relativement bas par rapport à d’autres grandes nations spatiales comme l’Allemagne. Toutefois, une petite lueur perce malgré cette déception légitime. L’agence de presse israélienne JTA a rapporté le 13 juillet que sur proposition de Mr Ofir Akunis, la candidature d’un astronaute israélien pourrait être proposée pour une mission non encore spécifiée. Proposition à laquelle Mr Bridenstine a répondu positivement !

Jusque-là, un seul astronaute israélien a volé dans l’espace : Ilan Ramon. Il faisait partie de l’équipage de la navette Columbia lors de la mission STS-107 en 2003. Lui et ses six équipiers sont morts lorsque la navette s’est brisée lors de son entrée dans l’atmosphère.

Souhaitons meilleure chance à ce nouvel explorateur !

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *