La réconciliation palestinienne au Fatah version chaises volantes

Alors que les regards du monde étaient tournés pendant quelques semaines sur une éventuelle réconciliation entre les deux principales  factions palestiniennes du Fatah et du Hamas, voici un autre regard sur les dissensions internes à Gaza. Cette fois, entre membres du même parti.

Quelle réconciliation ? Deux mouvements internes au Fatah se sont affrontés dans la ville de Gaza. D’un côtés les proches de Mohamed Dahlan, exilé par le Raïs et de l’autre ceux du président de l’Autorité palestinienne. Les uns reprochant aux autres de s’arroger trop de droits au cours d’un rassemblement publique. Ces questions d’honneurs et de représentativité ont été réglées par la manière forte. Avant même le début du rassemblement, une centaine de militants mécontents ont démonté l’estrade, cassé les chaises et même jeté des drapeaux palestiniens. D’autres s’en sont pris aux organisateurs à coup de barres de fer.

Violence extrême

Un climat de violence extrême qui a fait selon les médias locaux une dizaine de blessés. Comment dans une telle atmosphère, envisager une réconciliation avec le Hamas, alors qu’au sein même du Fatah, le parti de Mahmoud Abbas, on assiste à de tels débordements ? Il semble bien que la fin annoncée du régime Abbas, exacerbe les esprits.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *