La recette de Nahmanide pour Pessah. Par Sivan Rahav Meir

Sivan Rahav Meir est une journaliste de renom au sein de la 12e chaîne de télévision israélienne. Chaque jour, elle offre un petit enseignement de Torah qui est diffusé un peu partout dans le monde dans une dizaine de langues.

Ces jours-ci peuvent être des jours de tension, de cris et de dispute. Il y a 750 ans, le 11 Nissan, Nahmanide, l’un de nos plus grands penseurs et commentateurs, est décédé. Il a laissé « l’épître du Ramban », une sorte de testament spirituel qu’il a écrit pour son fils, et qu’il recommande de lire au moins une fois par semaine.
Voici quelques conseils pratiques qui en font partie :

1. « Prends pour habitude de toujours parler calmement, à toute personne et en tout moment. De cette manière tu t’éloigneras de la colère qui est un grand défaut et qui conduit les hommes au péché. Nos sages ont dit : celui qui se met en colère est comme dominé par les forces de l’enfer. »

2. « Et lorsque tu t’éloigneras de la colère, ton cœur sera empli d’humilité qui est une des meilleures qualités qui soient. »

3. « Que tout homme soit à tes yeux plus important que toi – s’il est savant ou riche – tu lui doit respect. Et s’il s’agit d’un homme simple, moins riche ou moins cultivé que toi, pense en ton cœur que tu lui es redevable car s’il en vient à pécher, il sera considéré comme un égaré mais toi tu seras considéré coupable. »

Discours calme, humilité, respect d’autrui, fuir la colère. Voici une merveilleuse recette pour ces fêtes de Pessah, surtout cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *