La promesse d’Irena, 92 ans survivante de la Shoah

Elle s’appelle Irena et elle est âgée de 92 ans. Depuis des décennies, tous les mercredis, elle se met à l’ouvrage dans sa cuisine. Mais que fait-elle exactement ?

Iréna est une survivante. Elle a échappé à la mort dans les camps d’extermination nazis pendant la seconde guerre mondiale. « Vous ne savez pas ce que c’est de souffrir de la faim », dit-elle à son entourage. « Moi je me suis fait une promesse … »

« Pendant la guerre, nous mangions ce que nous trouvions, c’est-à-dire pas grand-chose. Mais dans les camps, nous tombions sous les coups, le froid et les maladies. Le pire de tout c’était la faim. J’ai vu mes camarades manger du bois, mastiquer de la terre, devenir folles. Alors je me suis juré que si je m’en sortais, je ferai ce qui est en mon pouvoir pour nourrir les autres », martèle Irena.

Et c’est ce qu’elle fait. Elle consacre sa maigre retraite à concocter des bons petits plats. Connue dans son quartier, un réseau s’est mis en place pour identifier les familles dans le besoin afin de leur faire parvenir « les colis du chabbat ».

Chaque semaine, c’est une vingtaine de familles qui profitent des talents culinaires d’Irena. Les commerçants du quartier se sont donné le mot. Ils approvisionnent régulièrement cette mamie généreuse en denrées alimentaires afin qu’elle poursuive son œuvre à moindre frais.

« Tant que j’ai la force, c’est un privilège », conclut-elle timidement. « Une promesse est une promesse ! »

Vous aussi, envoyez-nous vos belles histoires et témoignages sur [email protected]

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *