La population d’Israël en chiffres

À la veille de son 72e anniversaire de la création d’un État moderne, la population d’Israël s’élève à environ 9 190 000 habitants, selon le Bureau central des statistiques.

Ce nombre représente près de 2% de croissance démographique depuis le dernier jour de l’indépendance. Au cours de l’année écoulée, quelque 180 000 bébés sont nés, 32 000 immigrants sont arrivés et 44 000 personnes sont décédées.

Sur les 9,19 millions, 74% (6,8 millions) sont juifs, 21% (1,93 million) arabes et 5% (454 millions) chrétiens non arabes et autres non classés par religion dans le registre national de la population.

Le Bureau central des statistiques prévoit que la population d’Israël atteindra 11 millions d’habitants d’ici 2030 et 15,2 millions d’ici son centenaire en 2048.

Les enfants et les « anciens »

Lors de la fondation d’Israël en 1948, la population était de 806 000 habitants. Aujourd’hui, 45% de la population juive mondiale vit en Israël.

En examinant les « extrémités » de la population, Israël compte 950 000 enfants jusqu’à quatre ans et 50 000 personnes de plus de 90 ans.

La Russie et l’Ukraine ont constitué les principaux pays d’origine des immigrants l’année dernière, représentant plus de 80% du total. Les 20% restants proviennent des États-Unis, de France, dl’Asie et d’Afrique. Les immigrants ont continué d’arriver même pendant la pandémie de coronavirus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *