La Pologne tente de rassurer ses derniers juifs…

Le président polonais s’est rendu mardi au Centre communautaire juif de Cracovie pour tenter de sortir d’une crise avec la communauté juive au sujet de la loi controversée sur l’Holocauste.

La loi, qui entre en vigueur à la fin du mois, criminalise les allégations selon lesquelles la nation ou l’État polonais sont responsables des crimes nazis. Les contrevenants pourraient encourir jusqu’à trois ans de prison, bien que les responsables gouvernementaux affirment qu’il est peu probable qu’ils soient poursuivis en vertu de la loi.Lire la suite sur jssnews.com