La politique européenne contre la radicalisation est « affligeante » selon un spécialiste

Voici l’avis de Xaver Raufer, spécialiste en matière de lutte anti-terroriste, en ce qui concerne le dernier rapport de la Commission européenne sur le « soutien à la prévention de la radicalisation conduisant à l’extrémisme violent », selon le Nouvel Economiste:

« 19 pages inodores, incolores et sans saveur, écrites par des bureaucrates incapables seulement de nommer ce sur quoi ils écrivent. Il faut lire ce texte : pas une fois, n’y figurent les termes islam, Etat islamique, salafisme ou takfir/takfiris. L’islam devient « la religion » et les fanatiques, des « personnes partageant les mêmes opinons extrémistes ». Paniqués à l’idée d’affronter le réel, ces bureaucrates en viennent à mentir « L’UE est confrontée depuis longtemps à différents types de terrorisme ». Ah bon ? Ce sont des Mormons, des Bouddhistes que l’on veut « déradicaliser » ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *