La police recommande d’inculper l’ancien député Ben-Eliezer

Après l’enquête sur l’ancien député travailliste, la police apporte une preuve d’une corruption passive : dix autres personnes sont également soupçonnées d’infractions. La police israélienne recommande mardi d’inculper l’ancien député travailliste Binyamin Ben-Eliezer pour des soupçons de corruption passive. Au cours de leur enquête, les policiers ont établi des éléments de preuve contre Ben-Eliezer et dix autres personnes, y compris les hommes d’affaires Avraham Nanikashvili et Jacky Ben-Zaken.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *