La police israélienne adopte une « mamie abandonnée » de 80 ans

Elle habite dans un quartier défavorisé de Kiryat Haïm à Haïfa. Les services sociaux de la ville l’avait repérée pour les fêtes de Pessah (La pâque juive) au mois d’avril dernier lorsque des bénévoles distribuant des denrées avaient signalé l’extrême dénuement dans lequel vivait cette mamie si attachante.

Pas d’évacuation d’eau dans les sanitaires, une salle d’eau rongée par la mousse et aux murs décrépis, des toilettes bouchées, pas d’installation de gaz dans cette maisonnette en ruine située dans une arrière-cour. Lorsqu’une patrouille de police lui a rendu visite il y a déjà plusieurs mois, cette rescapée n’avait ni télévision, ni machine à laver et encore moins de climatiseur.

« J’ai survécu à la shoah alors là c’est moins grave, je me débrouille comme je peux » leur a-t-elle expliqué. Les agents perturbés par cette rencontre ont aussitôt réuni leurs collègues pour les sensibiliser à la détresse de cette femme sans famille. Il a aussitôt été décidé que les agents de l’unité centrale de la police de Haïfa se relaieraient pour rendre à cette vieille dame, un confort de vie qui lui revient.

Une visite quotidienne

Depuis déjà 5 mois, les visites se succèdent à son domicile. L’arrivée d’eau est rétablie ainsi que les tuyaux d’évacuation. Tous les murs ont été repeints, le réseau électrique remis aux normes. Des donateurs sollicités par la police de Haïfa ont offert une nouvelle télévision, une machine à laver et un frigo. Juste avant l’hiver, un climatiseur est venu réchauffer l’atmosphère de la maison.

La mairie de Haïfa a félicité les policiers de la ville qui ont pris part à cette magnifique initiative et précise que malgré les nombreuses tentatives de reloger cette vieille dame, elle avait toujours refusé de quitter son petit appartement. « Les policiers se sont ainsi adaptés aux requêtes de cette mamie qui a été adoptée par les agents de notre ville, qui lui rendent visite désormais quotidiennement ».

 

2 pensées sur “La police israélienne adopte une « mamie abandonnée » de 80 ans

  • Avatar
    30 décembre 2020 à 14 h 19 min
    Permalink

    J’adore ces histoires pleines d’humanisme.

    Merci aux flics et toute ma sincère sympathie pour cette pauvre dame qui a tant souffert.

    Merci à coolamnews !

    Répondre
    • Avatar
      31 décembre 2020 à 4 h 10 min
      Permalink

      Un grand bravo aux policiers , il n’y a qu’en israel ces choses là.
      Comment se fait-il qu’une rescapée de la shoa a été délaissée à elle-même, INADMISSIBLE! ! Cela veut dire que ça fait longtemps qu’elle s’était dégradée tranquillement. Et où sont les subventions de l’état allemand ?? Et de l’état d’Israël ??

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *