La police doit libérer les suspects du « viol nationaliste » d’une jeune fille handicapée

Revirement soudain : la police affirme que la fille handicapée mentale a nié ses allégations sachant qu’aucune preuve n’ait été trouvée pour soutenir ses revendications. Deux hommes arabes accusés d’avoir violé une jeune fille juive handicapée mentale doivent être libérés de la garde à vue, après que leur victime présumée ait soudainement retiré sa plainte.

La police a confirmé qu’elle libérera les hommes – à la fois de l’Autorité palestinienne – représentant le dernier rebondissement dans une histoire de plus en plus étrange. La jeune fille avait affirmé que trois hommes arabes, deux de l’Autorité palestinienne et un Arabe israélien, l’avaient systématiquement violée et proféré des insultes antisémites. Cependant, les enquêteurs disent qu’ils n’ont trouvé aucune preuve que la violence ou l’abus n’ait été utilisé dans l’incident.

Ce rebondissement intervient après une série de zigzags bizarres concernant la définition de l’acte par la police plus tôt cette semaine. Après avoir d’abord refusé d’affirmer que l’agression prétendument nationaliste était un acte de terrorisme, la police a accepté soudainement d’inclure les « motivations nationalistes » dans son acte d’accusation contre les suspects. Cependant, ces charges ont été retirées plus tard pour être réinsérées peu après.

3 pensées sur “La police doit libérer les suspects du « viol nationaliste » d’une jeune fille handicapée

  • Avatar
    1 juin 2016 à 13 h 07 min
    Permalink

    Qui donne les ordres à la Police ?????? Il faut que le peuple le sache, il faut qu’il note bien tout ce qui se passe et qu’il ressorte sa fiche le jour des élections, pour qu’il soit fou de rage et qu’il ne vote plus pour des bons à rien. Vraiment, quelle efficacité des services de Police, du gouvernement qui donne ses ordres dans l’anonymat le plus total, nous avons affaire à de la haute voltige dans le domaine du mensonge, et tout ce qui à trait malheureusement au système socialiste, laïc, bolchévique, qui va s’effondrer très prochainement.

    Répondre
  • Avatar
    1 juin 2016 à 14 h 00 min
    Permalink

    ce n est des forces de securite c est une milice travaille pour des prives dans la tour d ivoire du regime.

    Répondre
  • Avatar
    1 juin 2016 à 15 h 31 min
    Permalink

    Au lieu d’insulter, essayons de comprendre. Au départ, il y avait paraît-il un témoignage de la scène de viol filmée par l’un des agresseurs lui-même et à partir duquel la police elle-même avait livré dès détails de l’agression sordides et récoltants, et clairement racistes. Or d’un seul coup, on ne nous parle plus de ce film. Que les témoignages de cette jeune fille soient incohérentd, on peut le comprendre -elle est qualifiée d’handicapée mentale et physique- qu’elle soit manipulée par son frère qui semble-t-il connaissait les agresseurs, c’est encore autre chose, mais s’il y a un film c’est sans conteste une preuve « objective ». Pourquoi n’en est-il plus question ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *