La police disperse à Jérusalem une manifestation du Mouvement islamique déclaré illégal

Des policiers israéliens ont procédé à la fermeture d’une conférence du Mouvement islamique qui se déroulait dans un hôtel à l’est de Jérusalem. Les manifestants à l’extérieur de l’hôtel ont essayé d’empêcher la police d’accomplir leur mission, celle-ci a alors employé des moyens tactiques de dispersion de foules et a lancé une grenade paralysante. Un manifestant, Abu Bahar Hashemi, a été arrêté. Les protestations ont commencé tôt jeudi matin alors que la foule a commencé à se réunir pour perturber l’ordre public.

L’ancien député arabe Mohammad Barakeh, qui était l’un des organisateurs de la conférence, a déclaré que ce n’était pas une conférence de la branche nord du Mouvement islamique, mais plutôt une conférence de presse. Selon Barakeh, la conférence de presse devait débattre de la gestion des ONG arabes qui sont illégales en raison de leur lien avec le mouvement interdit.

La branche nord du Mouvement islamique a été interdite en novembre de l’année dernière pour sa participation dans le financement de la récente vague d’attaques terroristes arabes contre les Juifs en Israël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *